Biographie de Leopold Lambert

D’origine française, Léopold Lambert est un célèbre architecte, éditeur et écrivain né le 8 octobre 1854 à Aix-en-Provence. Issu d’une famille propriétaire d’une auberge, l’artiste est connu pour ses œuvres bien soignées et impeccables. C’est le mari d’Eugénie Maria Bougeois, une couturière parisienne. En littérature, l’artiste s’intéresse particulièrement au monde politique. Un tour d’horizon sur ses parcours professionnels !

Léopold Lambert a commencé sa carrière dans le géant des automates Vichy en tant qu’ouvrier au début, ensuite en tant que contremaître. Son travail soigné et ses compétences professionnelles lui ont permis de conquérir la confiance de son employeur. En 1886, l’artiste de renom a décidé de monter sa propre affaire en se spécialisant dans la fabrication et la vente des jouets mécaniques musicaux et des articles de luxe comme le Méphisto en maillot rouge et pailleté qui chante une sérénade. Ses créations originales lui valent de nombreuses récompenses à Liège en 1904 et à Milan en 1905. Elles réalisent 3 à 4 mouvements : tourner la tête, lever et baisser les bras et saluer.

À partir de 1910, la maison de Léopold Lambert a connu une mauvaise passe, à cause de la forte évolution des automates électriques et publicitaires. Le nombre des ventes a chuté. L’artiste a décidé de se reconvertir en écrivain et éditeur, des carrières dans lesquelles il a excellé. Léopold Lambert a publié différents ouvrages tels que Weaponized Architecte : The Impossibility of Innocence. Le livre parle des caractéristiques intrinsèques de l’architecture et ses aspects politiques. En 2007, L’écrivain a édité le blog The Funambulist qui analyse la politique de l’environnement bâti. En 2013, il a fait le carton en publiant les 14 premiers volumes des Funambulist Pamphlets et le premier volume des Funambulist Papers. Ses ouvrages ont vite trouvé des lecteurs. Actuellement, Léopold Lambert devient le coordinateur de la plateforme de podcasts Archipelago dédiée à The Funambulist.